Découvertes campaniformes récentes dans les plateaux de Zemmour (Maroc)

      Youssef Bokbot et  Abdelouahed Ben-Nçer

Découvertes campaniformes récentes dans les plateaux de Zemmour (Maroc)

Actes du Meeting Annuel  “Archéologie et Goblets”: Bell Beaker in every day life  "  Italie, Florence-Siena-Villanueva sul Clisi,   12-15 Mai 2006. in Millenni, Studi di Archeologia preistorica, 6, collection du Musée et Institut Fiorentino de préhistoire. Florence 2008. pp, 327-330.  

1 – Cadre géographique :

       Le pays Zemmour correspond à la partie septentrionale de la meseta marocaine  et consiste en une série de  plateaux  étagés  entre la plaine du Gharb et  les premiers  contreforts  du Moyen Atlas. Ce  territoire, qui  apparaît  comme un quadrilatère d’environ 70 Km de côté, se présente sous forme d’un vaste plateau coupé de vallées généralement étroites et  profondes.                       

         Au  Sud  , une  série  de  hauteurs  forme  une  sorte de  frontière naturelle , au delà de laquelle commence la vraie montagne : le Moyen Atlas  et  le pays Zaïan. La limite  ouest des  plateaux de Zemmours  est matérialisée  par la ligne  des hauteurs  séparant les cours de l’Oued Grou  et de l’oued Bou-Regreg, depuis Jbel Berkane (921m) au sud ,juqu’au Jbel Gour (491m)au nord.

La limite Est , bordée par le pays des tribus Guerouane , s’allonge sur 70 Km  depuis le Jbel  Achmèhe (1235m) au sud ,jusqu’aux hautes vallées  de l’Oued  Bou-Achouch , Oued  Ouchket , Oued El-Kel et de l’Oued  Chbilia , au nord. La Limite Nord  du territoire se confond avec la frange  méridionale de la forêt  Maâmora.

2. Plateaux de Zemmour : atouts archéologiques

Le programme de recherches: « Néolithique et Protohistoire des plateaux de Zemmour », se définit comme étant pluridisciplinaire, associant Archéologues, Préhistoriens, Géographes, Géomorphologues, Paléontologues et Anthropologues. Il a débuté ses travaux de terrain au mois de Mars 2005. La première  campagne de prospections  a révélé une richesse impressionnante de la région en vertiges archéologiques. Rien que dans la zone de  Oued beht Aït Sibern, qui représente moins de 10% du territoire global de prospections, nous avons dénombré plus de 26 sites archéologiques se rattachant au Néolithique et aux Âges des métaux. Le choix de cette région comme terrain de nos recherches ne s’est pas fait fortuitement. Le pays Zemmour est une zone  géostratégique : c’est un passage obligé dans le grand axe de circulation Est – Ouest, entre les plaines atlantiques d’un côté, et les  plaines du Saïs et les hauts plateaux de l’Oriental  de l’autre côté.

Le pays Zemmour  possède  des  potentialités  agricoles  et  minières  importantes : des terres  fertiles, des cours  d’eau permanents, une flore et une faune riche et  variée , des  gisements de sel  et  même  des  mines d’étain, exploités depuis le Néolithique. Autant  de  conditions  idéales qui ont attiré l’homme préhistorique et protohistorique et qui l’ont encouragé à s’y installer et à y développer des  cultures  et  civilisations.

Le programme de recherches archéologiques « Néolithique et Protohistoire des plateaux de Zemmour » a pour tâche essentielle de découvrir, d’étudier et de faire connaître ces civilisations de nos aïeuls   à  la communauté  scientifique nationale et internationale, ainsi qu’au grand  public.

L’étude  des gisements pré et protohistoriques  de cette  région  contribuera à  définir la  nature  et  les  différents  aspects  chrono culturels  des  occupations  humaines  d’une  zone  continentale  du Maroc  par rapport  à ce  qu’on sait déjà du littoral . Les résultats  éventuels  des  travaux  de  terrain  vont  permettre de  comprendre  la  signification  des  mutations socio-économiques  et  culturelles  dues  au  passage  d’un mode de vie basé exclusivement sur la cueillette et la chasse à  celui de la  production  de  ressources  alimentaires. 

Ces résultats  contribueront sans  aucun doute,  à  une  meilleure  compréhension  de  la  portée   réelle  des  modifications  des  stratégies  d’occupation   et  de  gestion  du  territoire,  liées  à  l’introduction  de  la  métallurgie  et   à  l’ouverture  sur  la méditerranée ainsi que sur l’Atlantique  par  des  échanges   commerciaux, à partir des civilisations de l’âge du cuivre jusqu’à  la  période  phénicienne.

3. Principaux résultats de la campagne de fouilles 2006 :

Les Travaux de fouilles entamées depuis début avril 2006, dans la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa, ont permis la mise au jour de structures d'habitats, de sépultures et de mobilier archéologique, appartenant tous à l'âge du cuivre et plus particulièrement à la civilisation campaniforme, ce qui est une première en soi dans l'histoire de la recherche archéologique au Maroc 

       La découverte en stratigraphie d'objets en cuivre, habituellement très rares, dont une pointe de Palmella et un poinçon double, et d'industrie osseuse, dont une aiguille à chas, plusieurs pionçons et un harpon et plumes, ainsi que plusieurs tessons de céramique campaniforme et des objets de parure, tous d'une fabrication remarquablement très fine, permet d'ores et déjà de classer la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa parmi les sites majeurs de la civilisation campaniforme. Ces découvertes  vont permettre sans aucun doute d'enrichir nos connaissances sur les cultures de l'âge du Cuivre au Maroc et dans tout le bassin occidental de la méditerranée.

Il est à signaler également la découverte d'un  objet de parure d'une rare beauté, unique en son genre dans toute l'Afrique du Nord. Il s'agit d'un élément de collier façonné dans une défense de sanglier, épousant intentionnellement la silhouette d'un serpent.

Le caractère exceptionnel de la grotte se renforce davantage avec la découverte d'un squelette humain adulte inhumé dans une structure sépulcrale, ce qui en fait le premier Homme Campaniforme, jamais découvert au Maroc auparavant. Il est signaler la découverte d’autres  sépultures, notamment de  deux d’enfants en bas âge. Seule, la fouille de la sépulture d’adulte a été exhaustivement possible lors de cette campagne. Celle des deux autres est différée à la campagne 2007.

En ce qui concerne la sépulture d’adulte, le sujet repose en décubitus latéral gauche replié.  La fosse est de forme ovale. Elle  a été sommairement creusée au dépend d’une couche argileuse légèrement endurcie. Le remplissage est fait de sédiment meuble lequel provient dudit creusement. Le crâne a été trop endommagé à cause d’un gros bloc rocheux, posé là intentionnellement en toute vraisemblance.

A la lumière de la position et des faces d’apparition des os, l’on peut restituer la milieu de décomposition du cadavre et sa position originelle. En effet, la position actuelle est à l’image de celle d’origine à l’exception de certains déplacements résultant de la dynamique de la sépulture. Dans cette perspective, il y a lieu d’évoquer la décomposition dans un espace colmaté doublé d’un effet manifeste de paroi local. Mis à part le crâne qui est très endommagé, les autres os sont, dans l’ensemble, dans un bon état de conservation.

     L’état de résorption notable que présente la mandibule est tel qu’il peut être associé à un âge avancé. Toutefois, la nécrose dentaire dont les séquelles sont intactes serait a priori à l’origine de ladite résorption. Par conséquent, il est possible de se prononcer pour un âge qui ne serait pas si avancé que cela et ce, en dépit des stigmates de l’arthrose visibles au niveau des vertèbres lombaires. Dès lors, en vue de l’état des os qui ont un aspect tel qu’il serait possible d’avancer un âge adulte autour de 40 ans. Au vu de l’aspect large de la grande échancrure sciatique, le sujet en question est de sexe féminin. La stature à définir par la suite devait s’inscrire dans les limites des valeurs moyennes actuelles.  

4. La grotte d’Ifri n’Amr ou Moussa,  vecteur de développement socio-économique local et régional

L’objectif  final du programme de recherches « Néolithique et Protohistoire des plateaux de Zemmour », est d’établir l’Atlas archéologique de tout le pays Zemmour. Cet Atlas pourrait servir de document de base utile à l’établissement de circuits touristiques associant le patrimoine culturel au paysage naturel. Ce patrimoine archéologique, conjugué aux sites  et paysages naturels, pourrait devenir une locomotive de développement socio-économique local et régional.

 Vu l'intérêt scientifique manifeste de la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa, et de la couverture médiatique nationale et internationale dont elle a eu droit, ainsi que l’effort de sensibilisation que nous avons mené auprès  des autorités provinciales de Khémisset et la Commune rurale d'Aït Siberne, un projet d'aménagement touristique de la grotte et de ses environs vaira le jour dans les jours avenirs, et ce en étroite collaboration avec l'Association Zemmour pour l'Archéologie. La mise en application de ce projet de mise en valeur du patrimoine devrait amener  les populations locales à s’approprier leur patrimoine et à se rendre compte de son extrême utilité dans les projets de développement humains.

Le but final de cette association entre professionnels de patrimoine, communes et population locale est d’encourager les gens à prendre en charge positivement leur patrimoine et à en tirer profit légalement, et delà à prendre conscience de son intérêt socio-économique, pour vouloir veiller à sa sauvegarde et sa mise en valeur.

Il s’agit essentiellement de mettre sur pied des projets de co-développement qui doivent profiter des potentialités naturelles et culturelles des régions pour contribuer à leur développement socio-économique. La mise en valeur du patrimoine archéologique, architectural, ethnographique et environnemental peut devenir l’un des moteurs principaux pour créer les conditions nécessaires à l’augmentation du niveau de vie des populations. Le patrimoine peut devenir un bien économique capable de générer des offres d’emploi, contribuant à créer des accumulations de richesses pour les individus et les collectivités.

Il est à noter que les vestiges que nous avons mis au jour dans la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa (Commune des Aït Sibern, Oued Beht) témoignent de l'essor de la civilisation campaniforme dans cette partie  des plateaux  de Zemmour. A noter que le Maroc présente l'originalité d'être le seul pays d'Afrique à avoir été atteint par cette culture protohistorique. Ces dernières découvertes  en plein meseta atlantique, vont sans aucun doute enrichir le débat au sein de la communauté scientifique internationale, concernant l’origine de cette civilisation et de son extension.

Bibliographie :

Bokbot Y., 1991. Habitats et monuments funéraires du Maroc protohistorique. Thèse de Doctorat, Université de Provence. 549 p.

Bokbot Y., 2005. La civilizacion del Vaso Campaniforme en Marruecos y la cuestion del  sustrato calcolitico precampaniforme. In, El Campaniforme en la Peninsula Ibérica y su contexto europeo. Universidad de Valladolid. Serie: Arte y Arqueologia, n°21, pp.137-159.

Ruhlmann A., 1936. Enceintes préhistoriques marocaines,  B.Soc.Préhist.Maroc, t.II, p.44-51.

Ruhlmann A., 1937. Une exploitation de sel à l’époque néolithique dans la vallée de l’oued Beht, B.Soc.Préhist.Maroc, t.III, p.3-30.

Souville G., 1973. Atlas préhistorique du Maroc, 1.Le Maroc Atlantique. Ed CNRS.

Commentaires (2)

1. Coach Outlet (site web) 03/08/2012

Yu Yang, one of the two Chinese athletes penalized, said on Coach Factory Outlet her blog that she was done competing in a sport she dominated for several years. A two-time Olympic medalist and Coach Outlet a world champion in women’s doubles,

2. Vanessa 16/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site